Lexode Créer un blog
Signaler un abusFermer

Le JoUr S'eSt LeVé...

PrOpOs MeNsOnGeRs.

le 25/06/2005 à 14h19
Faites moi bouffer de vos paroles empoisonnées
Faites moi crever de tant de vos mots vireux
Crachez donc votre bave de méchanceté
Rendez moi ivre de versets capiteux
Donnez moi de la toxine à en crever
Racontez moi vos récits fabuleux
Vomissez moi vos absurdités
Allez-y, continuez vos mensonges prodigieux
Mais moi c'que j'veux c'est vos pensées
Ce que je veux c'est vos esprit capricieux
C'est vos réflexions désesquilibrées.

**** LuNaTiVe ****

hey, je vous aime !

le 25/06/2005 à 14h08
Tu es personne
Mais t'es quelqu'un
Et je suis toi
Mais j'suis personne.
Non, personne n'est personne
Et seule personne peut l'être.
J'aime personne
Si, vous.
Et j'aime moi
Non, pas moi
J'aime juste moi
J'taime comme personne
Et j'aime personne autant que moi.

LUNATIVE qui vous aime

ils m'ont dit ...

le 21/06/2005 à 17h31
Mes jours sont devenus des nuits
Et la lune du jour
Et les soleils de la nuit
En tracent les contours.


Mes rêves sont des cauchemars
Qui mes disent que je t'aime
Il racontent que tu pars
Ou que tu meure même.

<<< lunative >>>

Monde à l'envers

le 15/06/2005 à 15h24
Je sais que j'ne sais pas
Ne saurais-je pas que je sais ?
Je n'écoute pas ce que j'entends
Et j'entends c'que j'nécoute pas
Le monde ne tourne pas rond
Le monde tourne autour de toi
Je n'comprend pas les évidences
J'interprêtes les confusions
Je n'vois pas c'que j'devrais
Et j'devrais pas voir c'que j'vois.

Que tout cela parte en immense déflagration,
De toute façon le monde était peuplé de cons.

+++++ lunative +++++

Complément d'ombre

le 15/06/2005 à 15h14
Tu es quelqu'un, moi je suis rien.

Tu es la star, moi la guitare.

T'es la pénombre et moi son ombre.

Tes l'amour, moi ses contours.

Tu es le temps, moi leur passe-temps.

Tu es la vie de mes rêveries.


Même si j'étais le soleil tu serais les nuages
qui ne laisseraient jamais entrevoir mon visage.


Et j'étouffe de toi, j'étouffe de toi...

Tu es quelqu'un, moi je suis rien.

Tu es la star, moi la guitare.

T'es la pénombre et moi son ombre.

Tu es l'amour, moi ses contours.

Tu es le temps, moi leur passe-temps.

Tu es la vie de mes rêveries.

¤¤¤¤¤ LUNATIVE ¤¤¤¤¤

Dans mes pleurs me noyer ...

le 10/06/2005 à 12h04
J'ai tant pleuré en vain
Je me réveille un matin
Avec du sang sur les mains.

J'ai tant pleuré ce soir
Cherchant la force de croire
Cherchant encore un espoir.

J'ai pleuré tout le jour
Et mon espoir de toujours
Me quitte jour après jour.

Après avoir pleuré
Je me suis demandée
Si j'navais pas rêvé.

Et ouais, j'ai du retourner
Dans c'te putain de lycée
Trouvant encore de quoi chialer

Et par mes pleurs me noyer ...

_____ LUNATIVE _____

Monde d'images

le 10/06/2005 à 12h00
Tout n'est qu'images
qu'on aime à contempler.
Tous ces gens aux beaux visages
qu'on a pas vraiment aimés
et tout ce maquillage
cachant les personnalités.

Et je veux fuir encore
mais où s'arrête le décor ?

***LuNaTiVe***
N'aies peur d'avoir peur,
j'tai dans l'collimateur...
A quoi bon lister des possibles
naïvement croire vaincre l'impossible.
Contruis plûtot un empire d'vant l'quel on aurait pas envie de d'rire.
N'aies pas peur d'avoir peur,
j'tai dans l'collimateur...
Ta carapace de survie,
inutile dans l'cruel mond' ou tu vis.
Tu peux vivre simplicité
avec des pensées pas remodelées
pour faire plaisir aux gens...
ou par besoin d'argent.
N'aies pas peur d'avoir peur,
j'tai dans l'collimateur...
Tu peux gueuler toute ta vie
sur un monde sourd face à tes cris.
Tu peux faire le con à la télé,
star de la ferme célébrités.
N'aies pas peur d'avoir peur,
j'tai dans l'collimateur...

Je t'oublirai, on nous oublira
et nous nous oublirons
sombrerons dans le gouffre de l'oubli
et nous nous y noierons
pour y finir notre vie.

Mais ne pars pas avant l'heure,
j'tai dans l'collimateur.

______lunative ______

mon héros

le 04/06/2005 à 16h23
Je me jette dans la vallée,
Mon super héros vient me sauver,
S'agrippe au bas de ma jupe déchirée
Et me prend dans ses beaux bras musclés.

Chuchote gentiment d'une voix rassurée,
Me fait retomber sur les nuages argentés
en s'approchant pour m'embrasser
à la manière d'un ange relooké.

Me fais redescendre dans la vallée
En effleurant ma peau dorée...
Puis ...fais sonner comme une cloche pour me réveiller ?!
Mon beau héros ...as-tu réellement existé ?

***** lUnAtIvE *****

fictions éphémères

le 04/06/2005 à 15h31
Perdue dans l'éphémère chemin de la vie ... Perdue dans les pensées des nuits éphémères ...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤...

Je tape mon texte
Devant ct'écran indécis,
Ca me laisse trop perplexe
pourtant tu m'l'avais vien dit.

Ces dessins animés
N'ont pas de retour possible,
Y'a des assassins à la télé
Qui tuent, eux, sont invinsibles.
Devant une série télévisée
Où les garçons draguent à l'imossible,
Les mômes poussent des cris inaudibles.

J'me sens visée, j'sens braqués les snipeurs,
Et encore une fois j'ai rêvé
Jusqu'à qu'on actionne le déclancheur.

J'ai vu un monstre dont personne n'a peur
Sauf moi, mon amour je su,
Je tremble de frayeur
Et lui ne m'a pas vue.

Des enfant font la queue deux par deux
Se bousculent tour à tour
Moi contrairement à eux
Je les laisse passer, j'saute mon tour.
Jvoudrais bien être comme eux
Mais j'pense trop à toi mon amour.

J'connais l'histoire mais pas l'début,
Ca m'a pas aidé à comprendre,
Et comme les fois où on avait trop bu
j'ai fais semblant de n'pas entendre.

Mais de cette solitaire partie ratée
Je demeure l'incontestable gagnante.
Faute d'avoir si longtemps joué
Bientôt je serais l'indiscutable mourrante.


.............. lunative ..............